2017 ou comment ne pas avoir le moral dans les chaussettes

Si 2016 vous a trumpé, 2017 ne vous aura pas. Dans un monde et à une époque où tout va très vite et où tout est possible, nous devons être prêts et ne pas laisser passer notre chance. Hugues Aufray à l’Elysée ? Michel Drucker en prime time sur Canal + ? Angelina Jolie dans les bras de Kad Merad ? Tout est possible.
Alors, on a envie de dire : pourquoi pas nous ?
Quel est votre rêve ? Quelle est votre ambition ? Quel est cet objectif qui vous paraît impossible à atteindre mais qui attend secrètement en vous dans la zone des possibles ?
Nath et moi rêvions chacune d’avoir des enfants. Cela n’a pas été une mince affaire, mais après des années d’espoir et de travail personnel, nous y sommes arrivées.
Nous rêvions d’être entrepreneuses et de nous lancer à corps perdu dans notre passion pour le Feng Shui et le développement personnel. Nous l’avons fait.
Nath rêvait de s’installer en province avec sa famille, elle l’a fait.
Avec le recul, tout cela nous a paru possible à la seule condition d’abandonner les vieux schémas inhibiteurs et les fausses croyances qui sabotent la confiance, de les laisser derrière nous sans nous retourner, de les abandonner en chemin pour les remplacer non pas par de nouveaux schémas, mais par une vie dans laquelle l’instant présent a toute sa place et les intentions sont tournées vers ce qu’il y a à apprendre de nos expériences.
Nelson Mandela a dit : "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends." Ce pourrait être la devise de 2017. Qu'en pensez-vous ?

Bonne année à chacune et chacun d'entre vous!

Nath & Caro