Comment faire la bonne rencontre?

Patricia Delahaie

Patricia Delahaie travaille sur les relations humaines depuis plus de 30 ans. Elle est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le sujet et a récemment publié un livre essentiel : « Comment faire la bonne rencontre – Du premier regard à l’amour heureux » aux éditions Livre de Poche.

 

 

 

 

 

Begin Mag : En quoi est-ce important de consacrer un livre à la rencontre amoureuse ?

Patricia Delahaie : Nous assistons depuis plusieurs années à un formidable rééquilibrage entre les valeurs masculines et féminines. Alors que la valeur « Amour » se répand, il n’y a jamais eu autant de possibilités, d’espoir de trouver l’Amour, pour qui que ce soit et à tout âge, notamment grâce aux sites de rencontres.

Faire la bonne rencontre, c’est compliqué : nous n’avons plus une sexualité, mais des sexualités, nous n’avons plus un projet de vie, mais des projets de vie… Il est devenu complexe de trouver un « emboîtement », mais c’est possible.

BM : Justement, qu’est-ce qui fait qu’une rencontre va marcher ou pas?

PD : J’ai mené une enquête auprès d’une centaine de personnes pendant six mois. Il semble que l’intensité du sentiment s’émousse. Aujourd’hui, je crois qu’on est supplémentaire plus que complémentaire.

On « s’augmente » l’un l’autre, chacun apporte un plus, avec des points de vue différents.

La complémentarité ne tient plus, il faut être des boosters l’un de l’autre. On peut voir la rencontre comme un travail pesant, ou comme une source de créativité. Au début du siècle, on souffrait du non-choix. Aujourd’hui nous souffrons du choix. On est toujours dans le doute, on peut être amoureux, mais dans un amour très souffrant. Il ne faut pas tant viser l’Amour que le bonheur à deux.

BM : Chaque rencontre n’est-elle pas finalement l’occasion d’une rencontre avec soi-même ?

PD : Il est important de se connaître avant la rencontre, et notamment d’être conscient de ses besoins de base et ne pas en avoir honte. Pour certains, ces critères seront la sexualité et le jeu, pour d’autres l’échange intellectuel ou la tendresse. Listez-en cinq, pas plus.

Pour pérenniser la relation, il faut se re-rencontrer régulièrement, comme un effet élastique. On est tellement sollicité par une vie moderne très attractive, que l’on risque d’être chacun dans sa bulle. Il faut créer des moments de retrouvailles.

Enfin s’aimer toujours, ça n’est pas s’aimer tout le temps. C’est se rapprocher.

Patricia Delahaie
Psycho-sociologue
Coach de vie
www.patriciadelahaie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *