Détox d’automne : la cure de raisin

Et si nous profitions de l’automne pour entamer une cure de raisin ? c’est la saison idéale pour suivre cette mono-diète (appelée également cure uvale ou ampélothérapie) qui  aidera à nettoyer l’organisme et le préparer à entrer dans l’hiver en pleine forme. Elle comporte de nombreux bienfaits comme l’élimination des toxines, une revitalisation des cellules… Bref, on vous en dit plus ?

 

Quels sont les bénéfices de la cure de raisin ?

  • revitalisation du corps, moins de fatigue et plus de dynamisme
  • apaisement de l’esprit et calme intérieur, la nervosité et l’irritabilité s’atténuent
  • amélioration de la qualité du sommeil et moins d’insomnies
  • régulation du transit pour 70 % des personnes en cas de troubles digestifs (constipations, ballonnements)
  • utile en cas de pathologie des voies urinaires (cystites, coliques néphrétiques)
  • teint plus clair, moins brouillé, plus lumineux
  • meilleure défense immunitaire contre les agressions extérieures (otites, le nez bouché, le mal de tête,…)
  • soulage arthrite, rhumatismes, douleurs lombaires, sciatiques et hémorroïdes
  • excellent anti-cancer
  • perte de poids : en moyenne 3kg/semaine pour les personnes en excès (en combinant avec de l’exercice physique)

.

8 conseils pour réussir sa cure de raisin

  1. 3 à 5 jours précédant la cure, allégez vos repas pour préparer l’organisme :  supprimez café, protéines animales, sucreries, pain blanc, asparthame, alcool (et cigarettes!) et favorisez légumes et fruits, crus et cuits. Afin d’éviter les maux de tête et la sensation de faim, procédez en douceur, par étape.
    .
  2. Choisissez des raisins bien mûrs, bio de préférence : le chasselas (blanc) est la variété qui convient le mieux à la cure en raison de la finesse de sa peau et de sa teneur en sucre équilibrée, avec le muscat blanc ou noir. Vous pouvez alterner les 2 mais sachez que le raison noir à peau épaisse (comme l’italia  ou l’alphonse lavallé) sont déconseillés car peuvent irriter votre intestin. Lavez très soigneusement votre raisin dans de l’eau additionnée de quelques gouttes de citron pour éviter les irritations digestives.
    .
  3. Il est recommandé de faire un lavement intestinal chaque jour durant la cure afin de faciliter l’élimination des raisins et des toxines libérées. Prendre un sachet de 20g de chlorure de magnésium dans une grande bouteille d’eau à petites gorgées (sur plusieurs jours) permet d’éviter la constipation.
    .
  4. Buvez de l’eau chaude (ou citronnée) le matin à jeun et consommez des tisanes non sucrées. Les 1er jours, prenez un petit bol de grains que vous mâchez lentement, en incluant pépins et peau, les fibres de celle-ci permettront à la digestion et l’évacuation de s’effectuer correctement.
    .
  5. Passez progressivement à 6 ou 7 repas de raisin/jour à raison de 250 gr chaque fois, toujours bien mastiqués. Ne dépassez pas 2 à 3kg par jour et mangez à votre faim, sans vous priver. Le meilleur rythme est d’un petit repas de raisins toutes les 3 heures.
    et. mangez à votre faim, sans vous
  6. Pratiquez un sport ou une activité de détente chaque jour sans forcer : marche, natation, yoga, relaxation, … Oxygénez-vous un maximum !
    .
  7. la cure dure entre 3 jours et 3 semaines en fonction de vous : écoutez votre corps, restez attentif à ses réactions. Il est possible qu’il réagisse par des boutons blancs (signe de libération des toxines), maux de tête (assez fréquents lors de cette cure), nausées,  frilosité, fatigue, constipation , …  autant de signe que la cure fonctionne correctement. Si les symptômes persistent ou sont plus aigus, c’est le signal pour arrêter votre cure.
    .
  8. La première fois, ne dépassez pas 5 à 7 jours de cure intégrale puis reprenez une alimentation « normale » progressivement pour ne pas gaspiller les bénéfices de la cure. D’abord les fruits et légumes, puis les céréales (sans gluten de préférence) et enfin les protéines. Plus la cure est longue, plus la reprise s’étale sur plusieurs jours pour éviter  les problèmes de diarrhée d’un intestin surmené par la réintroduction brutale d’aliments cuits et variés . Évitez surtout les produits laitiers, le pain, le gluten et la viande. Pendant toute la reprise alimentaire, continuez à consommer du raisin mais systématiquement 2h avant ou après vos repas.

 

Contre indications

Les personnes atteintes de diabète ne peuvent pas suivre cette cure, trop riche en sucres rapides. De même, les personnes « faibles » ou trop maigres, les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants, les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie, éviteront cette cure.
Attention : Entamer une monodiète n’est jamais anodin, votre vitalité doit s’avérer suffisante, n’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe, votre médecin ou votre diététicienne et surtout faites-vous accompagner !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *