Archi Feng Shui !

BEGIN a rencontré Guillaume Grange, Architecte associé chez Babylone AA group. Son cabinet a conçu et réalisé en 2004 l’immeuble 6e Sens à Lyon, selon les règles du Feng Shui. Retour sur une expérience assez unique en France, et avant tout humaine.

Guillaume GrangeL’histoire commence lorsque le promoteur Bouygues Immobilier décide de faire appel à une consultante Feng Shui pour l’aider à optimiser son siège régional à Lyon. Alors que le projet est déjà bien avancé du côté des architectes retenus (Babylone Avenue), ceux-ci ont une première réaction « délicate » face à l’arrivée potentielle de nouvelles contraintes.

Première surprise : la consultante Feng Shui ne remet pas tout en cause. Au contraire, son travail s’avère utile. Il consiste à recenser ce qui pourrait être source potentielle de mal-être et à l’améliorer. De l’épaisseur des bâtiments à l’aménagement de l’atrium intérieur (23 m de haut) en passant par les points d’énergie (terre, feu et eau principalement) et les matériaux, son analyse a un impact direct sur l’aménagement intérieur. Ainsi l’entrée du bâtiment a été légèrement désaxée afin de bénéficier de la meilleure énergie.

Ce que la consultante a appelé les « points » d’énergie eau, feu ou terre, a été traduit dans l’aménagement : ici des écrans verticaux, là une lumière spécifique, là encore des dalles de terre cuite spécifiques, sur lesquelles a été gravée l’histoire du bâtiment.

Quel aboutissement dans l’art du Feng Shui !

Bouygues Immobilier s’est réservé un étage de l’immeuble, le reste étant loué à d’autres entreprises. Ainsi l’entreprise a pu jusque dans l’aménagement intérieur de chaque bureau, chaque salle de réunion, chaque espace, appliquer les principes du Feng Shui.

_DSF0240ret

_DSF0256ret

10 ans après, quel retour sur expérience ?

Depuis le début, le gestionnaire des lieux reconnaît que 6e Sens est l’un des immeubles qui marche le mieux. Nous en voulons pour preuve qu’il n’y a eu aucun turnover depuis l’emménagement, c’est-à-dire que les entreprises locataires sont fidèles depuis le début. L’impact économique s’avère donc non négligeable pour le gestionnaire.

La deuxième surprise pour Guillaume Grange, c’est que le plus gros apport a été personnel. Le Feng Shui a touché une partie sensible de sa vision et sa compréhension de l’espace, liée au bien-être. Sa sensibilité, ses intuitions, son ressenti en ont été renforcés.

La vraie prise de conscience s’est faite sur l’aspect complémentaire au métier d’architecte : « On touche à l’équilibre entre le concret et l’immatériel, ce que les chinois appellent yin et yang, comme une forme de quête qui pousse à la sérénité ».

Depuis, Guillaume avoue intégrer quelques concepts Feng Shui dans chacun de ses projets, sans en faire état, mais comme un automatisme, avec l’impression d’avoir beaucoup progressé dans ses intuitions.

Son souhait ? Intégrer le Feng Shui dans des projets de logements collectifs et sociaux, mais aussi dans les domaines scolaire et hospitalier. « L’espace a un rapport direct à la sensibilité intérieure. Il serait intéressant d’y travailler pour des personnes en souffrance physique ou mentale ».

_DSF0264ret

_DSF0283ret  _DSF0289ret

Contact :Babylone AA group
www.aagroup.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *