La tendance co-working, interview d’Armand Verger

Weréso est un concept de bureaux en espaces partagés dont les premiers ont ouvert dans le Nord de la France. Bureaux de passage, bureaux privatisables, salles de réunion modulables, espaces de détente sont à la disposition de travailleurs nomades, qu’ils soient indépendants ou salariés. Leur point commun : ces « job members » sont tiraillés entre leur vie de famille et leur job, entre leur domicile et leur lieu de travail. Weréso est là pour répondre à un criant besoin d’équilibre. BEGIN a interviewé pour vous Armand Verger, son fondateur.

Begin Quel a été votre constat de départ pour créer le concept de bureaux partagés Weréso ?

Armand Verger Le constat de base est le suivant : un certain nombre de salariés sont en souffrance migratoire, c’est-à-dire qu’ils souffrent de l’éloignement entre leur domicile et leur lieu de travail. L’idée est de réduire leurs contraintes. Passer trois heures dans les transports pour aller travailler n’est pas un facteur d’équilibre. Le travail est plus ce que l’on fait que l’endroit où on le fait. Même dans le travail en équipe, on peut s’affranchir des distances et être plus efficace dans le travail collaboratif. Aujourd’hui, on ne sait plus vraiment ce que veut dire vie privée et vie professionnelle. Mais, nous avons l’autonomie, les outils et la culture pour nous permettre de travailler à distance de façon extrêmement efficace. Et je pense que travailler à domicile nous met à l’abri d’avoir de la chance.

Begin Quel public visez-vous en particulier ?

AV Notre concept intéresse les auto-prescripteurs, comme les consultants ou architectes qui vont bénéficier d’un lieu de travail valorisant, dans lequel ils pourront recevoir leurs clients, mais aussi les collaborateurs en souffrance migratoire, dont le temps de trajet pour se rendre au bureau est supérieur à une heure.

Enfin, puisque nous sommes implantés en centre-ville, les étudiants, chômeurs, retraités peuvent aussi, pour une tâche donnée, avoir besoin de se retrouver dans une ambiance de travail propice à la bonne exécution de leurs projets. C’est aussi pour ceux qui le souhaitent un moyen de développer leur réseau.

Begin En quoi est-ce un concept pionnier et différent ?

AV Notre différence réside dans le « all inclusive » avec liberté d’usage. Dans chaque prestation, tout est compris : photocopies, impressions, accès au wifi, aux boissons, à la presse… Nous offrons trois niveaux de services avec un coût basé sur la durée d’utilisation. C’est déjà ce qui nous distingue d’un centre d’affaires. Quand je ne suis pas là, je ne paye pas. Nous sommes également engagés sur la territorialité, c’est-à-dire que nous offrons un maillage sur une région, une métropole (à commencer par le Grand Lille). Enfin, nous proposons une alternative avec une action RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) concrète. S’installer chez Weréso, c’est économiser au minimum 60 km sur une journée.

Begin Vous avez particulièrement travaillé sur le concept d’aménagement intérieur. Pouvez-vous nous en dire plus ?

AV En effet, notre aménagement intérieur est un concept très fort. Nous essayons de trouver des lieux qui racontent une histoire, comme les anciens locaux de la Banque de France à Valenciennes. La baseline, c’est l’excellence dans l’ambiance de travail. Nous travaillons à l’intérieur sur des zones « chaudes » et « froides », sur des choix de thèmes, de matières, d’éclairages.

Lorsqu’on entre, on trouve tout d’abord un outil qui « parle à la tête ». L’espace partagé se décline en bureaux en îlots avec des séparations physiques qui garantissent sécurité et intimité. Puis nous disposons de bureaux de rendez-vous, privatisables, de salles de réunions et lieux de confidentialité en marguerite. Enfin 10% de la surface sont dédiés à l’accueil et la détente. Et nous demandons à nos job members qu’ils nous fassent sur cet espace leurs propres propositions d’aménagement en fonction de ce qu’ils ont envie d’y trouver !

Begin Finalement vous adoptez une démarche très « Feng Shui » en travaillant aussi sur les trois plans de l’être humain : la tête, le cœur et le corps ?

AV Absolument ! Pour la tête : nous offrons tous les moyens de travailler correctement. Pour nourrir le cœur, c’est l’accueil qui fait la différence, la façon dont on s’occupe de moi, dont je suis mis en relation avec les autres. On reçoit les gens plus qu’on ne les accueille. Notre métier, c’est rendre service. Et dans le corps, c’est le lieu lui-même qui résonne, qui me parle.

Begin D’où tenez-vous cette sensibilité à l’esprit du lieu ?

AV La relation avec mon espace de vie, c’est la sensibilité à l’énergie qui m’entoure. Par exemple lorsque j’entre dans un restaurant, le contenant compte énormément. Les entreprises doivent adapter leur environnement aux nouveaux modes de travail collaboratif. Aujourd’hui c’est une tendance lourde, une question de génération aussi qui demande de créer des lieux avec de la flexibilité.

Selon une étude récente, trois jeunes professionnels sur cinq considèrent la flexibilité comme étant un droit, tout en revendiquant l’appartenance à une équipe.

Armand Verger

Armand Verger, Fondateur de Weréso, a suivi des études de gestion et finances. Il a commencé sa carrière dans de grands groupes internationaux tels que Disney, Ikea ou Kiabi. Weréso est à la fois le fruit d’une forte influence familiale entrepreneuriale et d’une expérience personnelle douloureuse en terme de temps de trajet pour rejoindre son lieu de travail.

Weréso a ouvert son premier espace à Valenciennes en 2014. Pour plus de renseignements, connectez-vous sur www.wereso.com et contactez directement Armand Verger, Fondateur et Directeur Général de Weréso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *