Adolescents : vers la pleine réalisation du potentiel

Le jeune en demande de coaching est souvent en phase de questionnement par rapport à plusieurs sources potentielles d’angoisse : une méthode de travail peu efficace, un problème de démotivation, une incertitude sur un choix d’études ou de projet professionnel, trop de stress par rapport à des résultats ou à un environnement difficile (examens, concours, entretiens…).

Le coaching vise la pleine réalisation du potentiel, quelles que soient les aspirations. En phase de transition où il construit son identité, l’adolescent apprend à prendre conscience de ses capacités, ses talents, ses valeurs, ses intérêts, et à développer son estime de soi souvent encore fragile, mais aussi à trouver sa place dans sa famille ou un groupe d’amis.

.

Réussir son orientation, réussir son année scolaire

Un adolescent de 15 comme un jeune de 20 ans a besoin de mettre du plaisir et de l’intérêt dans le cadre de ses études, comme dans tout autre projet dans lequel il s’engage. En se fixant des objectifs concrets qu’il a envie d’atteindre, le jeune coaché s’engage petit à petit dans des actions qui mobilisent son énergie et lui redonnent confiance en allant chercher en lui-même des ressources parfois pas totalement révélées ; il apprend à se débarrasser de ses freins auto-limitants et à persévérer malgré les obstacles identifiés.

Être motivé, c’est avoir envie de contribuer au monde et il y a mille façons de le faire.

Cette énergie, cette force intérieure, c’est ce qu’il peut identifier comme de la motivation. Être motivé, c’est avoir envie de contribuer au monde et il y a mille façons de le faire, en ayant une vision claire et concrète de ce que l’on souhaite obtenir.
.

 .Trois étapes sont nécessaires pour cela :

1 : Trouver en soi les ressources pour avoir confiance en ses capacités (par exemple un peu d’organisation et de rigueur pour créer un planning de travail);

2 : Mettre en œuvre les moyens nécessaires pour poursuivre son but (par exemple suivre un cadre fixé par le planning, au jour le jour avec le plaisir de se projeter facilement dans les différentes activités scolaires, et même en ayant prévu un peu de temps pour le sport et les amis);

3 : Identifier le degré d’envie d’atteindre son but sur une échelle de 1 à 10 en pensant à ce que cela apportera dans sa vie.

.

Exprimer sa créativité et révéler tous ses talents !

En tenant compte du chemin parcouru et de ses apprentissages, le jeune pourra alors développer sa créativité et progresser vers l’épanouissement et l’expression de son élément (à ce titre, vous pouvez lire le best-seller mondial « L’élément : quand trouver sa voie peut tout changer » de Ken Robinson).

Parce que l’adolescent entre 15 et 20 ans a besoin de reconnaissance pour se construire et d’apprentissage pour développer ses compétences, la démarche de coaching est très efficace et très positive. Dans cet accompagnement, il aura donc besoin d’encouragement de la part de son entourage : professeurs, parents, amis… Et cerise sur le gâteau, il va apprendre à reconnaître son propre talent.

.

.


Petit exercice d’auto-coaching en famille ou entre amis pour la fin d’année

Pour bien commencer 2016, posez-vous les questions suivantes (et soyez créatif dans les réponses) :

  • De quelles nouvelles ressources vais-je avoir besoin cette année ?
  • Quels sont mes points de vigilance pour ne pas rester passif devant mes erreurs ?
  • Qu’est-ce que je veux vraiment atteindre d’ici la fin de l’année scolaire ?

Le but est de tenir compte de vos apprentissages pour créer au fur et à mesure votre scénario de réussite. Il est important de développer une attitude positive devant vos progrès pour maintenir vos efforts face aux difficultés.

.

babetteArticle rédigé par Elisabeth Philibert
Coach certifiée et Maître praticien PNL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *