Rencontre avec Natacha Calestrémé, reine du polar initiatique

BEGIN Mag a découvert les polars d’un nouveau genre : initiatique. Et on adoré! L’occasion était trop belle et nous avons décidé de rencontrer Natacha Calestrémé pour savoir qui se cache derrière cette plume de corps, de coeur et d’esprit. Dire que ce fut une belle rencontre serait un pléonasme. Son dernier opus Les racines du sang chez Albin Michel reprend les aventures de Yoann Clivel, héros de la police judiciaire mais aussi et surtout un homme comme les autres avec son passé parfois douloureux, en chemin pour panser ses cicatrices. On vous en dit plus un peu plus loin.

Nous avons rendez-vous un vendredi matin dans une brasserie parisienne. Lorsque Natacha arrive, c’est d’abord la grâce d’une belle plante et l’intelligence d’un regard d’aigle qui me frappent. Rapidement, nous nous parlons comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Femme de médias et formidable conteuse, elle dépeint son parcours inédit. De ses années de mannequinat de 17 à 20 ans, elle a gardé cette confiance et ce port altier. En poursuivant ses études par correspondance, elle acquiert une grande autonomie et des capacités d’organisation. Mais c’est un autre dessein qu’elle poursuit : depuis toute petite, elle rêve de mettre en valeur ceux qui sauvent les espèces animales en danger. L’environnement est sa grande cause.

Pour atteindre son but, elle utilise son autre passion, les médias. Grâce à ses talents de commerciale et son culot, elle apprend les métiers de la communication. Assistante en production, documentaliste, montage… son objectif : devenir réalisatrice. En 1999, elle atteint son premier but avec Mona Lisa Productions et réalise « Les héros de la nature » diffusés sur France 3 et France 5. Elle parcourt le monde entier et approche guépards, baleines, orang-outan, crocodiles, éléphants et ornithorynques.

C’est alors que se produit une prise de conscience profonde et fondatrice : elle apprend le pouvoir de l’intuition en se fondant dans l’univers sauvage.

« Si on reste discret et que l’on se met à l’unisson avec les animaux sauvages en les observant sans intervenir, on peut sentir ce qu’ils vont faire avant qu’ils le fassent. J’étais l’animal, j’étais le troupeau, mes molécules et leurs molécules ne faisaient plus qu’un. La nature, si on la respecte, nous permet de nous relier à notre intuition. Cela a été une de mes premières grandes leçons. Cette intuition ne m’a plus jamais quittée et m’a beaucoup aidée dans mon travail de journaliste ».

LE_TESTAMENT_DES_ABEILLES_TAMANO II

Après les kangourous en Australie, les lémuriens à Madagascar, les chauves-souris en Amazonie, ce sont finalement les abeilles qui vont changer sa vie. Six mois avant qu’elles ne subissent une extinction majeure, elle a l’intuition qu’elles sont en danger. Quand l’hécatombe survient, son film « Disparition des abeilles, la fin d’un mystère » remporte un franc succès en France comme à l’étranger et lui apporte la légitimité et la notoriété dont elle a besoin pour faire passer ses messages. Son premier roman « Le testament des abeilles » s’inspire de cette expérience. L’histoire est simple : un guérisseur apiculteur, Le moine aux abeilles, annonce dans son testament une folie meurtrière et un drame écologique. On y rencontre pour la première fois le major Yoann Clivel, personnage attachant que l’on retrouvera dans tous ses romans.

Intuition et développement personnel

Au fil de l’entretien, je comprends que l’intuition nous lie. De plus en plus présente dans sa vie, elle va être déterminante lors des épreuves qu’elle rencontrera. « Dans la nature, le chaos est toujours présent. Il est indispensable à l’équilibre. Si l’on considère que l’univers est bienveillant, alors chaque épreuve, aussi difficile qu’elle soit, peut être abordée comme une expérience. » Tout en continuant la réalisation de documentaires (30 à ce jour), elle développe ses capacités intuitives, travaille (beaucoup) sur elle et s’intéresse de plus en plus à « l’invisible ». Ecrire des romans devient le mode d’expression qu’elle choisit pour partager ce qu’elle apprend de la vie. Avec « Le voile des apparences », son deuxième livre, elle traite des secrets de famille et du pouvoir du pardon. Les méthodes de guérison qu’elle présente dans ses romans, elle les a d’abord testées sur elle. Son expérience personnelle est palpable dans les aventures de ses personnages. Le poids du passé, les peurs et les épreuves dont on hérite de nos ancêtres sans parfois en avoir conscience sont le thème en filigrane de son dernier roman, « Les racines du sang ». Là encore, on apprend à couper ces liens de souffrance pour éviter les cycles qui se reproduisent sans cesse.

Dans ses messages, elle cherche par-dessus tout à guider les gens tout en les rendant autonomes.

3a79f64fb81a79ca7f3ace45a1bc3a78Pour conclure notre entretien qui aurait pu durer longtemps, Natacha nous rappelle des choses simples mais fondamentales : « A l’heure des décisions, on est toujours seul sur le plan humain. Mais si l’on s’ouvre à l’invisible, on peut puiser des forces dans la nature et demander de l’aide aux guides qui nous entourent. Il ne faut pas hésiter à les solliciter. L’univers visible et invisible sont de formidables alliés. » Comme Natacha et son héros Yoann Clivel, unissez-vous à la nature au moment de transformer les liens toxiques en liens d’amour et de paix. Comme Natacha, faites confiance à votre « parole intuitive » et demandez de l’aide aux arbres, aux plantes, aux éléments. Remerciez-les et envoyez de l’amour à la Terre. Ainsi vous trouverez les clés d’une vie apaisée et pleine de sens.

SON ACTU

4Avec « Sur les chemins de la santé » qu’elle réalise et présente pour INREES TV, Natacha aborde régulièrement des sujets aussi divers que développer son magnétisme, purifier les lieux de vie, ou dépasser les épreuves de la vie. En parallèle, elle écrit la suite des aventures de son personnage Yoann Clivel.

Son dernier opus, « Les racines du sang » chez Albin Michel met en scène une série de meurtres sur fond de scandale sanitaire sophistiqué. Ce qu’on a aimé: la lecture qui se fait à plusieurs niveaux et la crédibilité des faits rendue possible grâce à un énorme travail de documentation en lien direct avec la police judiciaire où Natacha a ses entrées. L’intrigue est totale, les personnages tout à la fois héros et anti-héros, et les messages psychologiques percutants. Bref un polar initiatique qui se lit d’une traite!

 

9782226326096-j

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *