Vers une alimentation équilibrée

Notre alimentation doit favoriser un équilibre acido-basique qui reflète «l’harmonie» entre les substances acides et alcalines présentes dans le corps.

L’équilibre doit être maintenu car un pH trop acide entraîne de nombreuses maladies.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à une variation du pH :

  • le stress
  • un déséquilibre alimentaire
  • une mauvaise élimination des toxines
  • une oxygénation insuffisante.

Comment contribuer à un meilleur équilibre acido-basique ?

D’abord assurer une meilleure gestion des aliments acides et alcalins que nous consommons, ensuite, favoriser la fonction d’élimination du foie (associé au bois) et enfin encourager l’activité physique pour augmenter l’oxygénation et diminuer le stress.

Une alimentation bien équilibrée devrait contenir 20% d’aliments acidifiants et 80% d’aliments alcalinisants

Les viandes, les fromages, les produits sucrés, les sodas, le café, le thé, l’alcool sont des éléments acidifiants. Les fruits et légumes sont alcalinisants. Il ne s’agit pas de supprimer les aliments acidifiants (nous avons besoin des protéines animales par exemple et certains de ces éléments acides stimulent l’estomac et l’intestin) mais de réduire leur quantité.

 Dès maintenant, prenons la décision d’oxygéner nos neurones et nos cellules et commençons par rétablir l’équilibre à partir de ce que nous mangeons.

Catherine PeyrotArticle rédigé par Catherine Peyrot
Consultante et formatrice
habitat-bienetre.fr et a-sante.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *